Isoler mes combles gratuitement, comment ça marche ?

accessoires d aspirateurs
Achat d’accessoires d’aspirateurs en ligne
novembre 19, 2018
panneaux solaires
Rénovation énergétique : installer des panneaux solaires photovoltaïques
novembre 19, 2018
Isoler mes combles gratuitement,

Nous pouvons efficacement réduire notre consommation énergétique en procédant à l’isolation de ses combles. Pour de nombreux ménages, il est même possible de faire réaliser ces travaux gratuitement grâce aux aides financières de l’État.

Pourquoi isoler ses combles ?

Dans une maison, les combles sont généralement la principale source des déperditions de chaleur. C’est par eux, en effet, que peut fuiter jusqu’à 35 % de la chaleur issue de vos appareils de chauffage, tandis que les murs et le plancher en laissent respectivement échapper 20 et 10 %. La rénovation des combles est donc très utile et est l’objectif principale de travaux d’isolation thermique bien pensés. Une fois la toiture bien isolée, vos factures énergétiques pourront être allégées de plus de 30 %, soit une économie de plusieurs centaines d’euros chaque année.

Savoir si vos combles sont perdus

Pour isoler gratuitement vos combles, il existe quelques conditions qu’il est impératif de respecter. La première est que vos combles doivent être considérés comme des combles perdus. Cela signifie qu’ils sont impossibles à aménager. Concrètement, vos combles respecteront ce critère s’ils disposent d’une hauteur moyenne inférieure à 180 centimètres, que la pente de votre toit est inférieure à 30 degrés, ou encore si la présence et la disposition des charpentes ou des fermettes gêne l’aménagement des lieux. Si l’un de ces trois critères au moins est rempli par vos combles, ils sont considérés comme des combles perdus. Pour qu’ils soient éligibles à des travaux de rénovation gratuits, il faut encore qu’il ne disposent pas déjà d’une isolation thermique, ou bien que cette dernière soit vieille d’au moins 15 ans.

Autres conditions à respecter

Disposer de combles perdus n’est pas l’unique condition requise pour profiter de travaux gratuits. Vous devez vous assurer que votre maison soit votre résidence principale, ou qu’elle soit louée comme telle. La maison doit également se trouver dans un département des zones H1 et H2, ce qui veut dire qu’elle doit se situer dans un département de France métropolitaine ne donnant pas sur la mer Méditerranée. Les départements d’outre-mer ou méditerranéens ne sont pas éligibles à des travaux gratuits du fait du climat plus doux qui y règne. Enfin, les aides de l’État étant versées en priorité aux foyers les plus modestes, vous devrez ne pas dépasser un certain plafond de revenus pour pouvoir en bénéficier. Réévalué chaque année, ce plafond dépend de votre lieu de vie et de la composition de votre foyer. Il est d’environ 30 000 euros annuels pour une famille de quatre personnes résidant en région parisienne. Même si elle peuvent sembler restrictives, ces conditions rendent les travaux d’isolation des combles accessibles à des milliers de foyers français. Pour les autres, il est toujours possible de se rabattre sur les subventions de l’Agence Nationale pour l’Habitat (ANAH). Bien que partielles, ces dernières peuvent tout de même couvrir 30 à 50 % du prix d’isolation des combles, estimé à 1500 euros en moyenne, et vous permettre de les envisager plus sereinement.