Comment isoler sa maison avec la technique de soufflage ?

Découvrez tout sur le contrôle thermique d’une maison
octobre 15, 2020
Comment éviter l’humidité dans le grenier ?
octobre 15, 2020

Qu’est-ce qui explose ?

Le soufflage est une technique d’intervention pour isoler une maison, améliorer ses performances énergétiques thermiques et augmenter le confort de vie.

Le sens du terme “insuffler” est de souffler, d’introduire de l’air.

Elle consiste à injecter des matériaux isolants dans des cavités, une technique plutôt économique et avantageuse par rapport aux autres systèmes d’isolation des bâtiments.

De nombreux bâtiments construits dans les années 60 et 70 ont des murs d’enceinte réalisés avec la technique dite de la “boîte vide” : en fait, les murs-rideaux ont une cavité vide à l’intérieur. Avec le soufflage, la présence de ces vides est exploitée pour les remplir de produits isolants.

Les matériaux qui peuvent être utilisés pour l’intervention sont nombreux et d’origines différentes (naturelles ou chimiques). Parmi eux, nous pouvons inclure :

Comme vous le remarquerez, ces matériaux sont aussi fréquemment utilisés pour d’autres types d’isolation, par exemple dans les panneaux d’isolation thermique.

Cependant, le soufflage est très utile non seulement pour l’isolation thermique, mais aussi pour l’isolation acoustique.

Comment utiliser la technique du soufflage pour isoler une maison ?

Avant de procéder à une opération de soufflage, il est ainsi nécessaire que les techniciens effectuent une inspection et une vérification minutieuses de l’état de la cavité existante.

Le vide devrait avoir une épaisseur d’au moins 5 cm et être absolument libre de toute obstruction.

Le soufflage pourrait se faire soit de l’extérieur, soit de l’intérieur de la maison.

Dans le premier cas, l’intervention est évidemment peu invasive pour ceux qui vivent dans le logement.

La technique du soufflage de l’intérieur est plus appropriée pour les interventions en copropriété car elle permet d’éviter

L’intervention s’effectue en perçant des trous le long des murs, à environ 50 cm du sol et du plafond, et à environ un mètre les uns des autres.

Pour les logements à isoler, il est aussi recommandé de souffler.

Le soufflage peut se faire naturellement dans les bâtiments présentant une cavité.

Une grande partie de la construction de bâtiments après la première moitié du XXe siècle présente cette caractéristique, de sorte qu’il est fréquent de rencontrer des bâtiments où l’on peut procéder à une opération de soufflage.

Toutefois, il convient de rappeler que pour obtenir des avantages en termes de confort environnemental, il est approprié de combiner l’intervention avec d’autres travaux, tels que le remplacement des fenêtres et des portes.

De plus, le soufflage n’est pas résolu dans les bâtiments à ponts thermiques, c’est-à-dire les points de discontinuité structurelle où des pertes de chaleur peuvent se produire.

Cela se produit souvent en présence d’éléments structurels tels que des piliers et des tuyaux qui peuvent interrompre la continuité structurelle.

Pour ces raisons, avant de procéder à l’intervention, une évaluation minutieuse doit être effectuée par un technicien expérimenté.

Combien coûte cette technique pour isoler la maison ?

L’un des principaux avantages du soufflage est son coût inférieur par rapport aux autres systèmes d’isolation.

Le coût dépend naturellement aussi du matériau utilisé et de sa quantité. Par exemple, plus la cavité est grande, plus la quantité de matériau nécessaire est importante.

Le coût d’une intervention peut se situer entre 17 et 25 euros par mètre carré. Toutefois, considérez que pour ce type de travail, vous pouvez bénéficier de la restructuration 50 el bonus ou même de l’écobonus 65 el si certaines conditions sont remplies.