Comment la cheminée peut-elle chauffer la maison?

Zéro déchet : une exigence fondamentale pour l’architecture moderne.
septembre 23, 2020
Quelle est la meilleure façon de se débarrasser des moisissures ?
octobre 15, 2020

Bien gérer la cheminée pour en tirer le meilleur parti.

Brûlure de bois, flammes brillantes : une chaleur de la cheminée a toujours été la valeur ajoutée d’une pièce. Que ce soit dans une chambre d’hôtel, d’un restaurant ou d’une maison, la cheminée crée une atmosphère incomparable. C’est précisément cette caractéristique qui en fait un élément très populaire malgré le fait qu’il prenne plus de soin que les autres moyens de chauffage. Aller chercher du bois, le charger dans la maison, nettoyer la cheminée et le foyer sont autant de tâches moins “confortables” qu’un simple démarrage des radiateurs. Voyons ensemble comment gérer au mieux votre cheminée afin d’en tirer le meilleur parti.

Bien connaître sur la cheminée

L’entretien de la cheminée est une opération très importante. Si de la fumée s’échappe souvent de votre cheminée, il est probable que la cause en soit un tirage insuffisant ou une mauvaise installation de la cheminée. N’oubliez pas que le courant d’air provoque un bon ou un mauvais chauffage de la pièce. La cheminée doit donc être nettoyée au moins une fois par an car la suie accumulée en obstruant la cheminée provoque l’échappement de monoxyde de carbone et peut provoquer l’incendie et l’éclatement de la cheminée elle-même.

Cela peut sembler une opération banale, mais l’allumage de la cheminée est une action à mener avec précaution.

Il faut tout d’abord vérifier que la vanne de régulation du tirage, entre le conduit de fumée et la hotte, est complètement ouverte et que l’entrée d’air est libre et non obstruée. Ne pas oublier d’ouvrir une fenêtre pour plus l’oxygène qui y circule, et plus le bois brûle. Le bois doit être empilé en croisant les bûches les unes sur les autres, de sorte que les plus grosses bûches soient toujours en dessous et qu’il y ait suffisamment d’espace entre elles pour permettre à l’air de passer. Éviter le papier et le carton et allumer le feu avec des allume-feu spéciaux. Une fois que le premier brasier a été généré, il est possible d’ajouter d’autres morceaux de bois après 15 minutes pour le maintenir en vie et le stabiliser.

Une manière d’éteindre sa cheminée

Comme on le sait, le feu ne doit jamais être laissé sans surveillance, tant pour des raisons de sécurité que pour la survie du feu lui-même. Éteindre le feu est une étape importante pour le maintenir en vie, mais si on décide de l’éteindre, on a tendance à  le laisser se consumer et que l’on procède avec soin et sécurité pour l’éteindre. N’utilisez pas de seaux d’eau ! Éviter la fumée inutile et ne jamais laisser la cheminée humide. Pour éteindre un feu brûlant, utiliser un tisonnier et des gants : avec ces outils, on peut écarter les morceaux de bois et les pousser vers le bas. Ils seront ensuite recouverts de cendres éteintes, à ce stade on peut fermer la soupape de tirage. Il peut être utile de garder un peu de sable humide dans la maison, l’une des méthodes les plus utilisées pour endiguer le feu. C’est le principe d’une cheminée.

Gestion du feu : problèmes et solutions possibles

  • Comment transporter du bois dans la maison. Pour certaines personnes, l’un des facteurs les plus “dérangeants” d’avoir un foyer au bois est le transport du combustible dans la maison. En effet, le bois est lourd et peu confortable à transporter, surtout si vous n’habitez pas au premier étage. Pour cette raison, il existe cependant des solutions économiques telles que les chariots électriques que nous avons déjà mentionnés comme une aide valable lors d’un déménagement. Il n’est pas nécessaire de l’acheter et de le garder dans la cave pour le reste de l’année, la meilleure solution est de le louer uniquement pour la période hivernale.
  • Comment nettoyer la suie. Pour racler les cendres, il suffit d’utiliser la pelle et la brosse, tandis que pour enlever la suie, vous pouvez utiliser de l’eau de Javel ou du vinaigre dilués. La préparation doit être placée sur une éponge humide qui sera passée sur les surfaces et ensuite séchée avec un chiffon. Si la suie est incrustée, utilisez du papier de verre.
  • Comment vérifier si le bois est bon à brûler. Le bois trop “jeune” ou trop humide ne peut pas être utilisé pour la combustion. Il génère de la fumée et ne fera pas l’affaire. Vous pouvez utiliser un humidimètre de surface pour déterminer si le bois vous convient ou non. Il s’agit d’un instrument de mesure manuel qui détermine rapidement le niveau d’humidité des matériaux. Idéal pour trouver le bon bois à brûler, cet instrument peut également être loué uniquement en cas de besoin, afin que vous puissiez profiter de la chaleur de la cheminée sans plus attendre !