Comment éviter l’humidité dans une maison ?

Qu’est-ce que le chromage ?
octobre 15, 2020
Comment faire briller son parquet ?
octobre 15, 2020

L’humidité est la quantité d’eau, de vapeur d’eau ou de tout autre liquide qui est présente à la surface ou à l’intérieur d’un corps ou dans l’air. Elle constitue une variable très importante pour maintenir votre maison en bon état. Les experts recommandent de la maintenir entre 40 et 60 %. L’humidité relative est également une variable à ne pas négliger, celle-ci étant le rapport entre la quantité de vapeur d’eau que possède une masse d’air et le maximum qu’elle pourrait avoir. Elle affecte aussi grandement le confort humain. Il convient de noter que lorsque la température augmente, l’humidité relative diminue et vice-versa.

Un grand nombre de foyers souffrent de problèmes d’humidité

Une humidité excessive dans la maison est néfaste et désagréable pour vous et votre foyer : l’humidité est nocive pour la santé, en particulier pour les personnes allergiques ou souffrantes de problèmes respiratoires. Elle aggrave les allergies, l’asthme, les irritations cutanées, etc. Un autre facteur important est que l’humidité produit une saturation de l’air créant un environnement chargé et désagréable. En outre, elle entraîne une odeur désagréable produite par les moisissures et les champignons qui dégagent des gaz. L’humidité affecte également les matériaux, car elle provoque des taches et des dommages aux murs, la peinture saute, le bois pourrit, etc. D’autre part, le manque d’humidité dans la maison n’est pas non plus bénéfique, bien qu’il ne constitue généralement pas un problème. Il est très important de réduire l’humidité dans les maisons, car cela nous aidera à créer un environnement plus agréable et plus sain. Parfois, ce n’est pas une tâche facile. Pour réduire l’humidité, il faut suivre les étapes suivantes :

1. Identifier l’origine de l’humidité

L’humidité peut avoir de nombreuses origines. Avant de procéder à l’élimination de l’humidité, vous devez identifier l’origine de cette humidité, sinon vous l’aurez bientôt à nouveau. On va diviser l’humidité en deux types selon ses causes :

– celle qui est causée par un événement extraordinaire, c’est-à-dire celle qui est générée par un événement peu commun. Des exemples d’humidité de ce type peuvent être causés par une inondation, une panne, une fuite d’eau, etc. Dans certains cas, cette humidité sera très facile à identifier, comme celle causée par les inondations, et dans d’autres, on aura sûrement besoin de l’aide d’un expert pour trouver la solution, comme les fuites et les filtrations. Pour avoir une idée générale : si l’humidité commence immédiatement après le sol, elle sera probablement due à une mauvaise imperméabilisation du sol. Si l’humidité se présente sous la forme d’une tache circulaire, elle sera normalement causée par une rupture de tuyau, une fuite, etc.

– L’humidité ordinaire, c’est-à-dire l’humidité habituelle causée soit par l’environnement dans lequel on se trouve, soit par la construction du bâtiment ou de la pièce.

On peut citer comme exemple les maisons situées dans des endroits ayant tendance à accumuler l’humidité, comme près de la mer, dans des zones pluvieuses, par temps humide, etc. Les pièces très peu ventilées peuvent également être un exemple de ce cas. Cette humidité sera identifiée, car normalement, on accumule de l’humidité dans différentes zones de votre maison ou de votre pièce.

2. Résoudre le problème pour éviter les récidives

La prochaine étape consistera à résoudre le problème qu’on a trouvé. Il est toujours recommandé de faire appel à un expert pour résoudre correctement le problème ou la panne. Dans le cas d’une humidité ordinaire ou habituelle, on peut passer directement à la dernière étape, car il n’y a sûrement aucun moyen de résoudre le problème.

3. Éliminer toute humidité

Enfin, on va procéder à l’élimination de l’humidité qu’on a accumulée. Cela peut se faire de trois manières :

– chauffage et ventilation

Ils consistent à appliquer de la chaleur à la pièce avec de l’humidité pour volatiliser l’eau accumulée. Ainsi, par ventilation, l’air chargé de vapeur d’eau s’en va. Cette technique n’est pas très efficace, surtout lorsqu’il n’y a pas de différence de température significative, entre l’intérieur : haute et l’extérieur : basse.

– déshumidification par condensation

Elle consiste à utiliser un déshumidificateur qui fonctionne par condensation pour convertir la vapeur d’eau de l’air en liquide. C’est généralement la méthode la plus utilisée, car elle est la plus efficace. Le spectacle dépendra de la température de la pièce et de l’humidité relative. Si on a imprégné d’humidité les murs ou les meubles, il est conseillé d’appliquer de la chaleur à la pièce afin d’augmenter la température, facilitant ainsi le processus d’évaporation de l’eau pour que le déshumidificateur puisse fonctionner plus tard.

– déshumidification par absorption

Elle consiste à utiliser des déshumidificateurs qui absorbent l’humidité par absorption. Cette méthode est également largement utilisée et présente le grand avantage de pouvoir fonctionner à des températures inférieures à 0 °C. Largement utilisé dans l’industrie pharmaceutique et alimentaire. Dans une entrée ultérieure, on abordera les différents types de déshumidificateurs disponibles et la manière de choisir celui qui convient le mieux aux besoins et au budget. Avoir une chambre très humide, il faut tout d’abord localiser la source de l’humidité et si possible, y remédier. Ensuite, on se servira d’un déshumidificateur industriel adapté aux besoins pour éliminer l’excès d’humidité. Pour faciliter le travail du déshumidificateur, on appliquera de la chaleur : par le biais de poêles, de chauffages, de chauffages, etc., pour aider au processus d’évaporation de l’eau imprégnée sur les murs, les meubles, etc.

Traiter une chambre humide

Il vous est recommandé de suivre les pratiques visant à éviter l’humidité et d’acheter le déshumidificateur Rubson Aero 360. Il est très économique, fonctionne sans électricité et son efficacité est prouvée. Il fonctionne à l’aide d’une pilule qui absorbe l’humidité tout en neutralisant les odeurs. Il est idéal pour les pièces de 55 m3. Ne suspendez pas vos vêtements à l’intérieur de la maison, car cela augmente beaucoup l’humidité. Si possible, on utilisera des espaces ouverts ou à l’extérieur ou un séchoir. Si de l’humidité est présente, en particulier dans les placards, placer un récipient contenant du sel de mer, des sels de bain ou du riz à l’intérieur peut aider à absorber l’humidité. N’oubliez pas qu’il sera nécessaire de changer le produit qu’on utilise tous les 2 ou 3 mois. Il peut également vous aider à aérer les cabinets fréquemment. Veillez à ce que la maison soit bien ventilée. Pour ce faire, il faut ouvrir les fenêtres de votre maison au moins une fois par jour pour permettre à l’air de circuler. Si on a des tapis, des moquettes ou d’autres articles similaires avec une forte humidité, on peut l’absorber à l’aide de bicarbonate. On insère du bicarbonate pour couvrir l’humidité, on le laisse pendant quelques minutes et ensuite, on fait le vide. On peut également vous aider à résoudre les problèmes d’humidité dus aux produits chimiques du marché qui aident à absorber l’humidité.