Quel chauffage choisir pour votre logement ?

chauffage connecté
Les avantages du chauffage connecté
juin 26, 2019
art-et-fenetres
Art et fenêtres : Ce que propose l’habitat
juillet 2, 2019
mode de chauffage

Le chauffage est aujourd’hui un sujet de préoccupation pour de nombreux ménages et pour faire des économies, il est parfois nécessaire d’investir dans quelques travaux. Mais quel mode de chauffage est le plus économique ?

Faut-il changer de chauffage en rénovation ?

Si vous avez acheté un logement ancien, il est probable que le mode de chauffage déjà installé soit assez vétuste. De nombreuses maisons anciennes fonctionnent encore avec du fioul ; or, ce système de chauffage est énergivore mais nécessite également d’être stocké, en plus d’être onéreux. Il est donc fortement conseillé d’opter pour un nouvel équipement mais quel chauffage choisir pour une maison ancienne ?

Pour savoir quel chauffage maison choisir, il est important de prendre en compte la configuration du logement mais aussi l’existence d’éléments comme des cheminées. Si vous voulez connaître les avantages et les inconvénients des principaux systèmes de chauffage, cliquez ici pour en savoir plus. En cas de cheminée déjà présente, un chauffage au bois peut être une bonne solution et certaines chaudières à granulés entrent dans le dispositif mis en place par l’Etat pour aider les ménages à améliorer leurs équipements.

Une maison ancienne peut aussi être chauffée au gaz. Légèrement moins polluant que le fioul, le gaz reste tout de même une énergie peu recommandée pour l’environnement. Il a également l’inconvénient d’être de plus en plus onéreux au fil des années et il est difficile de faire des économies d’énergie en optant pour ce type de chauffage, à moins de s’équiper de radiateurs particulièrement modernes.

Le bon chauffage pour des économies d’énergie

Dans la plupart des logements anciens, la rénovation chauffage électrique constitue la solution la plus économique. Les fournisseurs d’énergie ont tendance à faire augmenter le prix de l’électricité mais son évolution semble mieux maîtrisée que celle du gaz et surtout, les équipements ont connu une forte progression technologique. Aujourd’hui, le chauffage électrique peut vous permettre de faire jusqu’à 45% d’économies d’énergie, à condition de choisir les bons équipements et de réaliser des travaux d’isolation dans la maison.

Si vous optez pour le mode de chauffage le plus économique, il est fortement déconseillé d’opter pour des convecteurs électriques. Ces équipements sont moins chers à l’achat mais ils sont également très énergivores. Pour plus de confort, optez pour des radiateurs à inertie qui diffusent mieux la chaleur et permettent de chauffer une pièce pendant plus longtemps. Avec un radiateur électrique, vous avez également la possibilité d’investir dans un système de programmation qui vous permet de choisir la température dans une pièce donnée à n’importe quel moment de la journée.

Si votre maison est équipée d’une ou plusieurs cheminées, vous avez tout intérêt à opter pour un chauffage au bois puisque votre logement possède déjà les conduits nécessaires à l’évacuation. Les chaudières à bois d’aujourd’hui sont parfaitement sûres et ne polluent plus l’atmosphère intérieure de la maison. Avec un équipement à granulés de bois, vous pourrez faire des économies d’énergie. Seul inconvénient : la cheminée ne chauffe pas dans toutes les pièces et vous aurez besoin d’autres équipements.

Des économies financières pendant les travaux

Dans le cadre de la loi sur la Transition énergétique et la croissance verte, l’Etat a lancé plusieurs dispositifs pour aider les particuliers à améliorer leur système de chauffage et faire des économies d’énergie. Quelle que soit votre situation, vous pouvez donc faire financer une partie ou tous les travaux grâce aux aides accordées par l’Etat et d’autres organismes publics ou privés.

La prime énergie fait partie des dispositifs les plus avantageux et permet de prendre en charge une grosse partie des travaux d’installation de chauffage, à condition que le nouvel équipement réponde à des normes de performance énergétique. Pour financer le reste des travaux, il est possible de contracter un prêt à taux zéro auprès d’établissements financiers.

Des dispositifs fiscaux permettent également de baisser le montant de la facture, notamment le crédit d’impôt qui permet de déduire jusqu’à 30% des travaux sur votre imposition, même si vous disposez de revenus très modestes. Pendant les travaux, vous pouvez également bénéficier d’une réduction de la TVA sur la main-d’oeuvre et les équipements.