Quels avantages pour le parquet massif ?

construire une maison
Pourquoi construire une maison clé sur porte ?
avril 4, 2018
Avis Maisons Pierre
Avis Maisons Pierre : Une croissance impressionnante dans le secteur d’activité
juin 27, 2018
parquet-massif

Le parquet massif bénéficie du matériau le plus noble ainsi qu’une résistance à toute épreuve. Ce type de revêtement de sol a également droit à une esthétique soignée ainsi qu’un ouvrage optimisant l’authenticité de la pièce. Poser un parquet en bois massif se fait en sélectionnant différents types d’essence : châtaigner, chêne, frêne, érable, pain, hêtre, wengé… La particularité des lames de parquet massif est qu’elles sont taillées dans une seule pièce de bois.

Principaux atouts des parquets massifs

Le choix des parquets massifs comme revêtement de sol n’est pas anodin. Le fait est que ce type de revêtement bénéficie de nombreuses caractéristiques intéressantes. Par exemple, le parquet massif bénéficie des propriétés thermiques améliorant le confort de l’habitation. En installant du parquet massif dans une pièce, cet ouvrage possède la capacité de stocker la chaleur. Les personnes en contact avec le parquet massif ressentent une agréable sensation de chaleur. Autre particularité attrayante, le bois des parquets en bois massifs est un régulateur hygrométrique. C’est-à-dire, l’ouvrage absorbe l’humidité de l’air quand elle est trop chargée ou restitue l’air lorsque l’environnement est trop sec.

L’installation de parquet massif permet également d’optimiser le confort acoustique. Selon l’épaisseur des lames de bois, ces ouvrages peuvent rendre la qualité de vie des voisins plus sereine. Généralement la réaction au feu des parquets flottants présente un faible risque. Le risque d’incendie selon l’épaisseur est le mode de pose des revêtements. Pour améliorer la résistance au feu, il vaut mieux privilégier la pose collée des parquets massifs. Pour plus de renseignements sur les avantages du parquet massif, consultez Parqueteriefrancaise.fr.

Fiche technique du parquet massif

Le parquet massif garantit une grande résistance à l’usure ainsi qu’une longue durée de vie. On distingue 3 catégories de parquet massif. Le modèle traditionnel dispose d’une épaisseur de lames variant entre 22 et 23 millimètres. Certaines gammes de parquets massifs dépassent parfois 23 mm. La couche d’usure du parquet massif traditionnel varie entre 6 et 7 mm. En ce qui concerne le parquet massif mince à emboîtement, ce modèle de revêtement de sol bénéficie d’une épaisseur de 12 à 15 mm ainsi qu’une couche d’usure estimée entre 4 et 5 mm. Quant au parquet massif mince à rive plate, son épaisseur est de 8 à 10 mm. Sa couche d’usure fine est comprise entre 1 et 3 mm. En choisissant un parquet plus épais, on bénéficie d’un ouvrage pouvant être rénové à plusieurs reprises.

Différentes techniques de pose d’un parquet massif

La pose collée est le type de pose la plus courante. Les lames de bois sont fixées entre elles puis collées directement sur un support ou un isolant. Lorsque le revêtement de sol est installé dans un immeuble collectif, il est indispensable que l’isolant soit fixé au support. La pose clouée est le type d’installation la plus tendance lorsqu’il s’agit de fixer un parquet massif traditionnel. Dans le cas où les lames du parquet possèdent une épaisseur supérieure à 20 mm, les parquets massifs peuvent être cloués sur des lambourdes.

La conception de parquet massif est directement récupérée du tronc de l’arbre. La fabrication des lames se fait sur un seul bloc de bois afin de conserver l’intégralité des propriétés de son essence. On peut ainsi admirer le veinage, la couleur, la texture, les variations naturelles et le grain sur le parquet massif même après le traitement des lames.