Ventilez le sous-sol : les meilleurs conseils pour un air sain dans votre cave

Réussir la réparation de vos plaques de plâtre
octobre 15, 2020
L’humidité dans une cloison : la confusion typique
octobre 15, 2020

Les caves humides sont plus sensibles aux moisissures et aux efflorescences salines. Dans le pire des cas, l’humidité attaque la structure du bâtiment. La ventilation du sous-sol est donc très importante ! En fonction de la saison et de la température extérieure, il y a quelques éléments à prendre en considération avant d’aggraver la situation dans votre sous-sol par une ventilation incorrecte.

Un sous-sol humide : les erreurs courantes lors de la ventilation

L’humidité du sous-sol est souvent due à une mauvaise isolation des pièces et à des murs qui fuient, particulièrement dans les vieilles maisons. Cette humidité, qui ne devrait pas dépasser 60 à 65 %, peut rapidement attaquer la structure du bâtiment et entraîner la formation de moisissures. Dans ce cas, il faut absolument assécher la cave et l’isoler ensuite de l’extérieur. Pour ce faire une bonne aération reste la meilleure solution. Cependant, une mauvaise ventilation en été et en hiver peut être une cause supplémentaire d’humidité pour les murs de la cave et de moisissures.

La température externe et interne n’est pas la même. Dans le sous-sol, il faut en effet un peu plus frais. Ainsi, pendant les chaudes journées d’été, se cacher dans les pièces de la cave toute la journée et fuir la chaleur semble être la meilleure option. Une idée merveilleuse, si ce n’était pas l’odeur de moisi des murs humides qui vous vienne au nez. Vous avez alors tendance à ouvrir la fenêtre pour vous débarrasser de l’odeur, mais malheureusement cela apportera encore plus d’humidité.

Si la fenêtre du sous-sol est ouverte pendant la journée lors des chaudes journées d’été, l’air chaud et humide circulera de l’extérieur dans la pièce fraîche. L’air de la chambre froide, en revanche, ne peut absorber l’humidité que difficilement ou pas du tout. Si les portes ou les fenêtres sont ouvertes pendant la journée, l’humidité pénétrante de l’air chaud se dépose alors sur les murs froids du sous-sol sous forme de condensation. Le mur devient encore plus mouillé, l’odeur de moisi s’intensifie et dans le pire des cas, les moisissures se forment.

La ventilation du sous-sol en hiver et en été : les conseils

Le sous-sol est souvent utilisé comme buanderie, bureau, chambre de loisirs ou même comme salle de fitness. En hiver, vous avez envie qu’il fasse chaud dans la pièce et donc naturellement vous augmentez le chauffage et vous n’ouvrez pas la fenêtre pour éviter le froid. L’air dans la pièce devient alors chaud et sec !

Quiconque bloque en permanence le froid de l’extérieur et ne ventile pas correctement entre les saisons aura sûrement un sous-sol humide. L’air chaud de chauffage absorbe effectivement l’humidité, mais à un moment donné, il devient saturé. Ce qu’il ne peut pas absorber se dépose sur les murs, des moisissures ou des efflorescences de sel peuvent se former à nouveau à cause de la mauvaise ventilation.

Comme il fait plus froid à l’extérieur en hiver, vous pouvez ventiler à tout moment de la journée. Pour ce faire, ouvrez la fenêtre pendant dix à quinze minutes au maximum. Ainsi, l’air froid extérieur pénètre, se réchauffe et absorbe l’humidité du sous-sol. Cependant, vous ne devez pas ventiler plus que les quinze minutes recommandées, sinon le sous-sol se refroidira trop. Ne ventilez que les jours d’hiver froids et secs. L’humidité optimale se situe entre 40 et 60 % si vous utilisez la cave comme espace de vie ou comme cave de loisirs. La meilleure façon de déterminer le degré d’humidité de l’air est d’utiliser un hygromètre.

Lors des jours d’été, il n’est pas nécessaire de ventiler le sous-sol afin qu’aucun air chaud et humide n’y entre. Par conséquent, assurez-vous que toutes les fenêtres et les portes de la cave restent fermées. Si vous souhaitez toujours aérer la cave en été, il est conseillé de ne ventiler que la nuit. L’air extérieur est alors refroidi et contient moins d’humidité.

La ventilation des sous-sols sans fenêtres

De nombreux sous-sols n’ont souvent qu’une petite trappe ou pratiquement aucune fenêtre. Néanmoins, l’air de la cave doit être renouvelé régulièrement pour éviter les moisissures ou les efflorescences de sel. Si l’échange d’air n’est pas possible via une fenêtre, vous pouvez utiliser un système de ventilation décentralisé.