Comment poser du placo sans rail au plafond ?

comment poser du placo sans rail au plafond

Publié le : 28 décembre 20235 mins de lecture

Dans le monde des travaux de rénovation et de construction, l’utilisation du placo est devenue incontournable pour finir les murs et plafonds. Mais savez-vous qu’il existe une méthode moins connue pour poser du placo sans utiliser de rails au plafond ? Dans cet article, vous découvrirez comment réaliser cette technique ainsi que ses avantages et ses inconvénients.

Les différentes techniques de pose du placo au plafond

Il existe deux méthodes principales pour fixer du placo au plafond :

  • La méthode traditionnelle avec des rails : c’est la technique la plus couramment utilisée. Elle consiste à fixer des rails métalliques au sol et aussi sur les murs pour ensuite glisser les plaques de placo entre eux. Cette méthode assure un maintien optimal du placo mais demande plus de matériel et d’outillage.
  • La méthode sans rails : elle consiste à fixer directement les plaques de placo sur les poutres ou les supports du plafond. On peut utiliser plusieurs types de fixation selon la nature du support et la charge à supporter comme des vis à bois ou des cornières. Cette méthode est plus rapide et économique, et offre un rendu esthétique en supprimant les montants visibles des rails.

Comment poser du placo sans rail au plafond étape par étape

Étape 1 : choisir le bon type de placo

Pour une pose au plafond, il est recommandé d’utiliser des plaques de placo BA13 ou BA10. Ces types de plaques offrent un bon compromis entre résistance et légèreté. De plus, elles possèdent une certaine flexibilité permettant ainsi de suivre les éventuelles irrégularités du support.

Étape 2 : préparer le support

Avant de poser les plaques de placo directement sur le plafond, il faut s’assurer que ce dernier est bien plat et exempt de défauts. Il est donc nécessaire de vérifier l’état des éléments de structure (poutres, solives) et de les renforcer si besoin.

Étape 3 : planifier la pose du placo

Il est important de planifier l’emplacement des plaques de placo avant leur fixation sur le plafond afin d’optimiser les découpes et minimiser les chutes de matériaux. Pour cela, il convient de prendre en compte à la fois la taille des plaques de placo disponibles et celle de la pièce dans laquelle vous souhaitez les fixer.

Étape 4 : découper les plaques de placo

Une fois que la planification est réalisée, il est temps de découper les plaques de placo selon les dimensions de votre plafond. Pour ce faire, tracez vos repères au crayon sur la plaque et utilisez un cutter pour inciser le carton. Casser ensuite soigneusement la plaque en utilisant une règle métallique pour guider la cassure. Vous devez finir la découpe en incisant le carton situé de l’autre côté de la plaque.

Étape 5 : fixer les plaques de placo au plafond

Pour fixer les plaques de placo directement sur les éléments de structure du plafond, il est recommandé d’utiliser des vis autoforeuses spécifiques et adaptées à la nature du support (bois ou métal). Il faut également veiller à respecter un entraxe régulier entre les vis (environ tous les 30 cm).

Note : pour assurer une bonne isolation acoustique et thermique, il est possible de mettre en place un matériau isolant entre les plaques de placo et les poutres avant la fixation.

Les avantages et les inconvénients de poser du placo sans rail

La pose de placo sans rail présente plusieurs avantages :

  • Rapidité d’exécution : cette technique ne nécessite pas l’utilisation de rails, ce qui réduit considérablement le temps de travail et permet d’accélérer la réalisation de vos travaux
  • Économies de matériaux : en supprimant les montants métalliques, vous réduisez considérablement la quantité de matériel utilisée
  • Rendu esthétique : en fixant directement les plaques de placo sur les supports, vous obtenez un résultat plus discret et soigné sans traces de montant apparentes

Cependant, cette méthode comporte également certains inconvénients :

  • Faible résistance mécanique : les plaques de placo sont directement fixées sur les supports et sont donc moins résistantes aux chocs qu’avec une pose avec des rails
  • Possibilité de mouvements du support : en cas de tassement ou de déformation des éléments de structure, les plaques de placo peuvent être affectées.

En conclusion, la pose de placo sans rail au plafond est une option intéressante si vous cherchez à gagner du temps et économiser des matériaux lors de vos travaux. Toutefois, il est essentiel de prendre en compte les contraintes techniques et les inconvénients liés à cette technique avant de choisir la méthode qui conviendra le mieux à votre projet.

Plan du site