Comment faire pour peindre le béton ?

Le grand retour des tendances vintage et retro dans la décoration
septembre 23, 2020
Comment installer un climatiseur ?
septembre 23, 2020

Ces dernières années, le béton est devenu un matériau de construction moderne et populaire. Il est actuellement souvent utilisé dans l’habitat. Le béton était pourtant utilisé presque exclusivement dans les constructions majeures. Que le béton soit utilisé à l’intérieur ou à l’extérieur, il est possible de donner un accent de couleur en peignant le béton. De nos jours, de nombreuses propriétés sont construites exclusivement en béton. Souvent, les murs ne sont même pas crépis. Et à l’intérieur, il suffit d’une couche de peinture pour empêcher le béton de donner un air gris et froid. Les matériaux que vous utilisez pour peindre le béton dépendent de la surface du béton. Le béton d’une cave humide est exposé à des contraintes chimiques et physiques différentes de celles du sol en béton d’un garage ou d’un atelier. Pour cela, vous devez utiliser des apprêts et des peintures très spéciaux. Mais d’autres facteurs tels que le type de béton, l’état antérieur du mur ou la capacité d’absorption du béton jouent également un rôle dans l’utilisation de matériaux appropriés.

Qu’est-ce que le béton ?

Le béton est un produit naturel composé de ciment et de calcaire, qui sont mélangés avec de l’eau, du gravier et du sable. D’autres substances sont ajoutées pour le personnaliser. Le béton est un excellent matériau de construction. Il protège contre le feu, a un effet d’isolation thermique et éloigne le bruit. Le béton est très variable, car selon la façon dont ses composants sont mélangés, on produit un béton léger ou lourd, plus ou moins résistant à la pression et calorifuge. En tant que matériau de conception et de construction, le béton est indispensable de nos jours.

En général, il existe deux types de béton qui peut être peint. Le béton apparent et le béton utilitaire ou de service. Le béton apparent est souvent lisse. Pour obtenir ce lissage, des huiles de décoffrage ou de coffrage sont utilisées lors de la production. Ces agents de démoulage sont nécessaires pour éviter qu’ils n’adhèrent au coffrage lors de la coulée. L’huile de décoffrage reste donc sous forme de résidu dans les micropores du béton. C’est pourquoi de nombreux apprêts ne peuvent pas adhérer au béton, car ils ont un effet répulsif. Lors de l’achat de l’apprêt, assurez-vous qu’il contient du polyuréthane ou qu’il est compatible avec des huiles de décoffrage ou de carapace.

Le béton utilitaire ou de service est souvent utilisé pour le revêtement. Ils sont versés uniquement pour leur fonction et ensuite revêtus. On reconnaît le béton utilisable à sa surface rugueuse. Souvent, des résidus de production, tels que des éclats de bois, restent dans ce béton. Si vous souhaitez appliquer un revêtement purement utilitaire, aucune autre mesure n’est nécessaire. Si vous voulez obtenir un aspect professionnel, vous devez meuler ces éléments en béton avec une meuleuse appropriée. Une fois ces travaux préparatoires terminés, vous pouvez continuer à appliquer l’apprêt et la peinture comme pour le béton apparent.

Quelle peinture pour le béton ?

En principe, toutes les surfaces en béton peuvent être peintes. Peu importe qu’il s’agisse d’un mur en béton, d’un sol en béton ou d’un meuble en béton. Dans le cas d’un sol en béton, il faut s’assurer que la peinture est très résistante à l’abrasion. La résistance à l’abrasion n’est pas du tout pertinente pour un mur. Il est plutôt important d’avoir une couverture uniforme. Si vous voulez peindre le mur de béton avec une technique d’essuyage spécifique, il est important de disposer d’une bonne couche de fond. Le mur en béton peut être facilement peint au rouleau à peinture en raison de sa nature plate.

Il est préférable d’acheter de la peinture murale lorsque vous voulez peindre le béton. Elle a le grand avantage de se contracter et de se dilater avec les changements de température. C’est particulièrement important à l’extérieur pour éviter les épaufrures ou les fissures disgracieuses. Cette peinture élastomère est beaucoup plus épaisse que la peinture normale et vous devez vous assurer que vous ne travaillez qu’avec un très bon rouleau ou pinceau.

Si vous travaillez à l’intérieur, la peinture acrylique est toujours recommandée. Mais la peinture acrylique convient aussi très bien aux façades. Depuis la fin du XXe siècle, il s’est imposé dans de plus en plus de domaines d’application et est, pour ainsi dire, la peinture optimale pour peindre le béton. L’avantage particulier de la peinture acrylique sur béton est que la couche offre une résistance aux intempéries. Cela signifie que plus aucune eau ne peut pénétrer dans le béton. Si vous voulez qu’elle reste perméable à la vapeur, par exemple, vous ne devez pas utiliser de peinture acrylique. La peinture acrylique est d’une couleur incroyablement profonde et brillante. Elle présente toutefois un petit inconvénient : elle n’est pas particulièrement résistante aux contraintes mécaniques. Au sol et éventuellement sur le mur, une dernière couche de peinture avec une couche de finition est donc absolument nécessaire.

Pour le béton dans les zones extérieures, comme dans le jardin ou la façade de maison, il faut moins de produits pour la peinture qu’à l’intérieur. La seule chose à laquelle vous devez prêter attention est que le temps et les températures doivent rester constants pendant trois jours. La température ne doit pas baisser de 10 °C dans les trois jours qui suivent. Cela vaut également pour la nuit. Il serait donc préférable de peindre le béton à l’extérieur pendant les mois d’été. Il est également important de s’assurer que la peinture pour béton que vous peignez à l’extérieur a une bonne résistance aux UV.

À l’intérieur, l’essentiel est d’assurer un bon séchage. Il vous faudra de la patience et du temps pour préparer le substrat et les périodes de séchage. Assurez-vous que les pièces sont bien ventilées lorsque vous voulez peindre le béton.

Matériaux et outils pour peindre le béton

Le béton nécessite de suivre quelques étapes avant chaque peinture. 

Étape 1 : Préparation du béton

Les étapes à suivre avant de peindre le béton dépendent principalement de la surface à traiter et de la volonté d’obtenir certains effets. L’étape à ne pas manquer est le nettoyage. Que vous vouliez ou deviez encore poncer, réparer et apprêter ou sceller ; cela ne dépendra que de vous.

Ponçage

Dans la plupart des cas, les surfaces en béton ne sont pas complètement planes. Pour une belle apparence, il vaut la peine d’enlever les plus petites irrégularités du béton avec des abrasifs. La surface lisse qui en résulte vous remerciera par une application très facile de la peinture. La consommation de peinture est réduite de façon considérable. La saleté et les efforts de nettoyage sont également limités.

Nettoyage

Pour les surfaces en béton qui ont déjà été peintes, l’ancienne peinture doit d’abord être enlevée. En fonction de la couleur, des mesures telles que l’utilisation d’une sableuse peuvent être nécessaires. Parfois, un nettoyage en profondeur avec un nettoyeur à haute pression et des produits de nettoyage spéciaux suffit. D’autres moyens d’enlever la vieille peinture sont l’utilisation de balais métalliques ou d’une brosse métallique.

Le béton dans les zones extérieures doit être nettoyé à fond avec un nettoyeur à haute pression. À l’intérieur, il suffit généralement d’enlever la poussière de la surface.

Après le ponçage, vous pouvez enlever la poussière de ponçage avec une brosse à main et ensuite nettoyer la surface avec de l’eau. Si de l’huile de démoulage a été utilisée pour couler le mur de béton, vous pouvez essayer de frotter les murs avec du savon de caillebotte. Le savon au lait caillé permettra de libérer plus facilement l’huile du béton. Une autre façon de dissoudre l’huile du béton est d’utiliser du phosphate trisodique ou du phosphate de sodium. Vous ne devez utiliser cette variante que si vous pouvez éliminer les résidus d’huile et la saleté avec de l’eau et du savon en caillebotis.

Réparation

Les fissures et les trous plus importants peuvent être réparés avec du mastic à béton, de l’enduit à béton et du mortier. Lissez les agents appliqués aussi doucement que possible. Si vous travaillez ensuite avec de la peinture acrylique, vous pouvez également l’utiliser pour réparer des fissures, si elles ne sont pas très grandes. Si vous voulez conserver une surface inégale, vous pouvez utiliser des outils tels qu’une aiguille ou un cure-dent pour travailler ensuite sur les zones inégales.

Étape 2 : Appliquer une couche d’apprêt sur le béton

Une fois le ponçage, la réparation et le nettoyage terminés, vous pouvez commencer par l’application de la couche d’apprêt. Il existe deux types d’apprêt. L’apprêt adhésif, qui est appliqué sur un substrat moins adhésif, aide la peinture appliquée à mieux adhérer. L’apprêt profond, quant à lui, est souvent utilisé sur des substrats particulièrement absorbants et à pores larges. Dans ce cas, les pores sont bouchés et la peinture peut être appliquée plus facilement. Le risque d’écaillage de la peinture est minimisé et la consommation de matériaux est réduite, car moins de peinture est absorbée par le substrat.

La couche de fond s’applique de préférence à l’aide d’un caoutchouc ou d’un patin à eau. Pour les murs ou les plafonds en béton, un rouleau de peinture convient également. Veillez à ce qu’aucune tache ne soit oubliée lors de l’application de l’apprêt. Il est conseillé d’utiliser une couleur plus claire pour l’apprêt que pour la peinture murale qui sera utilisée ultérieurement. L’apprêt doit sécher après l’application. La durée du temps de séchage est indiquée dans les instructions du fabricant sur les produits.

Étape 3 — Peinture du béton

Après le séchage de l’apprêt, le béton est enfin prêt à être peint. Il est indispensable d’appliquer la peinture en plusieurs fines couches. Après chaque couche, la peinture doit sécher toute la nuit, dans le meilleur des cas même 24 heures.

Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, il est préférable de toujours appliquer la peinture diluée. Il faut donc ajouter dix pour cent d’eau. La viscosité de la peinture s’améliore et la peinture est plus facile à étaler. De plus, la surface ne deviendra pas collante. Plusieurs couches fines de peinture, au moins deux, garantissent ainsi une surface propre et uniforme.

Pour la peinture diluée à l’eau et en cas d’utilisation de peinture acrylique, il faut appliquer une couche de finition. Si vous appliquez de la peinture pour béton sur un sol, ajoutez à la peinture un additif spécial pour la texture du béton. Cela rend la surface un peu plus rugueuse et réduit le risque de glissement. Pensez à bien nettoyer vos outils et surtout les rouleaux et les brosses de peinture après avoir peint le béton, afin qu’ils soient à nouveau prêts à être utilisés.