Pompe à chaleur haute et basse température

solaire thermodynamique
Chauffage solaire thermodynamique
avril 13, 2016
Menuiserie en aluminium
Menuiserie en aluminium à Paris : pose de fenêtres, volets, portes d’entrée…
avril 13, 2016
basse température

Les pompes à chaleur (PAC) géothermiques ou aérothermiques captent les calories d’une source froide extérieure afin de chauffer le logement ou produire l’eau chaude sanitaire. Il n’est pas toujours facile de choisir la bonne marque surtout entre une PAC haute ou basse température. Voici des conseils pour mieux choisir.

Différences entre une pompe à chaleur haute et basse température

Une pompe à chaleur basse température est capable d’alimenter les circuits de chauffage central en produisant de l’eau dont la température varie de 35 à 45 ° C. Ce dispositif qui convient à ceux qui ont besoin de peu d’énergie s’adresse essentiellement au logement déjà bien isolé.

L’avantage avec le système à basse température est qu’il s’agit d’un dispositif offrant un très bon rendement. L’écart de la température extérieure et la chaleur émise est faible. La PAC basse température est capable d’obtenir une performance énergétique importante ainsi qu’une consommation globale très modérée.

La pompe à chaleur haute température fonctionne en faisant circuler de l’eau avec une température supérieure à 65 ° C. Le coût de la pompe à chaleur haute température est 2 fois supérieur au modèle basse température. Ce tarif s’explique par une consommation électrique plus conséquente.

Comment choisir le bon modèle de pompe à chaleur ?

Quand on souhaite installer une PAC, on doit prendre en compte plusieurs détails. Les principaux éléments déterminant le choix du dispositif sont les économies obtenues ainsi que le prix de l’appareil. D’autres critères doivent également être pris en compte, c’est le cas de la faisabilité du projet. On doit vérifier que le modèle acheté s’adapte aux spécificités du logement telles que le circuit du chauffage central, les émetteurs…

La pompe à chaleur basse température convient mieux aux constructions ou logements neufs. L’installation nécessite des émetteurs spécifiques, des radiateurs en aluminium, un plancher chauffant… L’avantage avec les habitations neuves est qu’elles assurent un niveau d’isolation suffisant pour que l’appareil garanti un meilleur confort thermique.

Les crédits d’impôt éligible à une pompe à chaleur

La pompe à chaleur air-eau est éligible à un crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE. Cette solution permet de réduire la facture de chauffage d’un ménage par 3. Certains aides et subventions permettent de réduire le coût élevé de l’appareil.

Ce crédit d’impôt s’adresse exclusivement aux particuliers résidant en France dont l’imposition y est déclarée. Les plafonds légaux du crédit d’impôt sont de 8000 € pour un célibataire, 16 000 € pour un couple et 400 € supplémentaires pour chaque enfant à charge.