Les laines minérales utilisées dans les travaux d’isolation

Isolation en laine minérale, quels avantages
Isolation en laine minérale, quels avantages ?
août 30, 2019
constructeur maison traditionnelle à Toulouse
Choisir son constructeur de maison traditionnelle à Toulouse
septembre 24, 2019
les-laines-minerales-utilisees-dans-les-travaux-d-isolation

Confort de vie optimal, habitation saine, problème d’humidité évité, émission de C02 minimisée, consommation énergétique maîtrisée…, voilà différentes raisons montrant à quel point la mise en œuvre d’une bonne isolation se révèle indispensable, tant pour une habitation à rénover qu’une nouvelle construction. Parmi les différents matériaux isolants les plus plébiscités par les constructeurs figure aujourd’hui la laine minérale. Plus concrètement, le terme « laine minérale » regroupe une gamme de produits différents, à savoir la laine de roche, la laine de verre et le verre cellulaire. Mais dans tous les cas, ce matériau isolant s’impose comme un allié incontournable des projets s’inscrivant dans la démarche HQE (Haute Qualité Environnementale).

Isoler sa maison avec de la laine de verre

La laine de verre, comme l’indique clairement son appellation, est une laine minérale se composant essentiellement de sable pur et de débris de calcin ou verre recyclé, qui sont en effet des produits naturels et recyclés. À noter que si elle est présente dans plus de 75 % des foyers en France, c’est en grande partie de par son usage certifié pour isoler phoniquement et thermiquement diverses parois. La laine minérale de verre se prête parfaitement à l’isolation par l’intérieur d’une habitation du fait que si elle entre en contact avec la vapeur, elle risque de perdre rapidement ses performances d’isolation. Elle est plus fréquemment utilisée pour isoler les murs intérieurs, les toits inclinés ainsi que les planchers en parquet. Étant incombustible par nature, ce matériau isolant constitue de surcroît une solution de protection contre les incendies.

Bien qu’elle soit facile à installer, la laine de verre acoustique doit être choisie judicieusement de manière à ce qu’elle puisse s’adapter à l’usage auquel il est réservé. Il convient dans ce cas de préciser que ce type d’isolant est disponible en plusieurs épaisseurs (à partir de 60 mm) et aussi de formes (flocons, panneaux ou rouleaux) selon l’accessibilité et la dimension de la paroi à isoler, mais également de la valeur d’isolation finale voulue. Effectués correctement et efficacement, les travaux d’isolation utilisant la laine de verre, comme celle qui est disponible sur www.filmm.org, sont en mesure de garantir quelques dizaines d’années de bienfaits thermiques.

Optimiser la valeur d’isolation d’une habitation grâce à la laine de roche

Issue de la fusion ainsi que du fibrage de basalte, la laine minérale de roche apparaît également comme la solution d’isolation thermique et d’isolation phonique par excellence d’un bâtiment. Ce type d’isolant peut parfaitement convenir aussi bien à un mur qu’aux sols et toitures. De par ses excellentes propriétés naturelles, la laine de roche s’avère être incontournable pour pallier les hausses de températures estivales comme les baisses températures hivernales, et ce en mettant l’habitation à l’abri des bruits environnant. À l’instar de la laine de verre, elle est incombustible et peut résister à une chaleur pouvant s’élever jusqu’à 1 000°C, voire plus. La laine de roche offre alors une protection optimale contre les incendies.

Par ailleurs, ce matériau isolant est disponible sous forme de matelas ou de panneaux et en plusieurs épaisseurs selon la valeur d’isolation nécessaire ainsi que la surface à isoler. Mais dans tous les cas, la valeur ajoutée d’une laine de roche réside principalement dans le fait que sa durée est quasiment identique à celle de l’habitation qu’elle isole. Ce qui veut dire qu’elle est en mesure de conserver son épaisseur et bien sûr ses performances d’isolation tout au long de sa vie, mais sous réserve qu’elle soit correctement installée.

Mener à bien ses travaux d’isolation grâce au verre cellulaire

Le verre cellulaire est également un matériau isolant appartenant à la famille des laines minérales. Celui-ci se compose de sable et de verre recyclé moussé. À la différence de la laine de verre et de roche, ce type d’isolant se prête particulièrement bien à l’isolation thermo-acoustique par l’intérieur et par l’extérieur d’un bâtiment. Ainsi, ceux qui s’apprêtent à engager des travaux d’isolation ont tout intérêt d’opter pour le verre cellulaire pour isoler diverses parois, telles que les murs, les sols, les plafonds, les toitures-terrasses, les toitures accessibles aux véhicules légers, etc. L’isolant en verre cellulaire se conditionne sous la même forme que ses homologues et disponibles en plusieurs épaisseurs en fonction de l’usage auquel il se destine. Correctement mis en place, il peut avoir la même longévité que le bâtiment isolé.