Comment protéger vos murs des rayonnements de poêles à bois ?

Comment choisir un climatiseur mobile ?
juillet 9, 2018
Les plus beaux portails de France sont-ils dans le sud ?
juillet 26, 2018

Ceux qui souhaitent installer un poêle à bois dans son intérieur doivent isoler convenablement les murs se trouvant à proximité du dispositif de chauffage. Pour des raisons de sécurité, il est préférable de poser une protection isolante sur le mur situé derrière le chauffage à bois.

Solutions pour protéger un mur derrière un poêle à bois

Compte tenu des nombreuses alternatives possibles, on a le choix parmi plusieurs techniques pour protéger les murs situés derrière un poêle à bois. On peut par exemple choisir de recouvrir un mur de briquette en terre cuite ou utiliser d’autres modèles de briques réfractaires. Cette méthode permet d’offrir plus d’inertie, stocker la chaleur lorsqu’on utilise le poêle puis la restituer une fois le réchaud éteint.

L’installation d’une plaque en béton cellulaire permet de bénéficier d’un revêtement isolant et anti feu qui convient à la perfection à un intérieur contemporain. Pour protéger le mur du rayonnement du poêle à bois, on peut aussi choisir d’installer sur le mur une plaque de protection en acier. Il faudra ajouter à cette protection un isolant thermique comme de la laine de roche puis ventiler la plaque.

Pour quelle raison doit-on isoler un mur placé derrière son poêle à bois ?

L’ajout d’un écran thermique pour isoler convenablement les parois combustibles proches permet d’éviter tout risque d’incendie, l’apparition de fissures au niveau du mur. Cette protection du rayonnement du poêle à bois empêche le dépôt de poussière carbonisée de salir le mur. L’ajout d’un écran thermique permet de réduire à 1,5 fois la taille du conduit. Cette technique permet de réduire la distance entre le mur et la position de l’appareil sans craindre les incendies.

À quel moment la protection des murs n’est plus obligatoire ?

L’installation d’un écran thermique devant une paroi combustible telle qu’un plâtre, une cloison placo, un mur en bois… n’est plus obligatoire si l’on positionne le dispositif de chauffage suffisamment éloigné de la paroi. D’après le Document Technique Unifié (DTU), la distance idéale entre le conduit de raccordement du poêle à bois ainsi que les autres matériaux combustibles doivent être à au moins 3 fois le diamètre du conduit. La distance dépend ainsi de la taille et du modèle du poêle à bois.