Comment estimer des travaux de rénovation énergétique ?

porte sur mesure
Pourquoi choisir du sur-mesure pour ses portes ?
juin 19, 2019
Sauna
Quel type de sauna choisir ?
juin 20, 2019
rénovation énergétique

Ça y est, vous avez pris la décision d’entamer des travaux de rénovation énergétique dans votre logement dans le but de le rendre moins énergivore. Cependant, la concrétisation d’un tel projet implique d’estimer préalablement les coûts qui y sont inhérents, une étape cruciale pour se mettre à l’abri des mauvaises surprises.

Effectuer en amont un diagnostic énergétique

On compte en général plusieurs types de rénovation énergétique dont la rénovation partielle ou complète, la rénovation de l’habitation elle-même ou d’un élément structurel. Mais dans tous les cas, la rénovation énergétique concerne tout ce qui vise à réduire sur le long terme les déperditions thermiques ainsi que l’émission de gaz à effet de serre : isolation des murs, isolation des combles, installation de fenêtres à doubles ou triples vitrages, installation de système de chauffage, etc. En fonction de l’ampleur des travaux à mettre en œuvre, elle peut être réalisée, soit sur une seule période de travaux, soit en plusieurs phases programmées préalablement.

Logiquement, avant de vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique, il convient de prendre le temps qu’il faut pour déterminer la performance énergétique de votre logement. Pour y parvenir, il apparaît judicieux d’effectuer un diagnostic énergétique. Expression familière des Français, le diagnostic énergétique est un bilan que vous devez faire réaliser par des experts thermiciens certifiés. C’est sans aucun doute le moyen par excellence pour identifier facilement les éventuelles failles d’isolation d’un logement. Un diagnostic énergétique permet aussi de découvrir si les équipements actuellement en place s’adaptent parfaitement ou pas au bâtiment et à son utilisation. Ce diagnostic vous permettra dans ce cas de vous orienter vers les travaux énergétiques adéquats pour optimiser la performance énergétique de votre habitation.

Demander plusieurs devis avant de procéder aux travaux

Maintenant que vous connaissez les failles énergétiques de votre logement ainsi que les travaux de rénovation à mettre en œuvre, l’étape suivante consiste à trouver la meilleure offre du marché. Lorsqu’on parle de coût d’une rénovation énergétique, plusieurs aspects entrent directement en jeux : le type de travaux à réaliser, la complexité du lieu ainsi que son accessibilité, etc. Par exemple, une maison très ancienne est naturellement plus difficile à isoler qu’un logement neuf. De ce fait, vous devez investir une importante somme d’argent pour pouvoir la rénover énergétiquement. Pour faire une bonne affaire, il n’y a pas d’autres moyens que de demander des devis auprès de différents prestataires. Le but étant de les mettre en concurrence afin que vous puissiez orienter votre choix vers la meilleure offre. Pour miser sur l’authenticité, vous ne devez collaborer qu’avec un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).

Les aides auxquelles vous pouvez prétendre

Pour le financement des travaux de rénovation énergétique de votre logement, vous pouvez prétendre à des aides financières. Vous pouvez par exemple bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) oscillant généralement entre 15 % à 50 % du montant des dépenses en engagées, d’un éco-PTZ, des aides de l’Anah, des primes énergies, etc. En parallèle s’ajoute la TVA réduite à 5,5 % au lieu de 20 % si vous faites appel à un artisan certifié RGE. Bref, toutes ces aides ont été mises en place par le Gouvernement afin d’encourager les particuliers à optimiser la performance énergétique de leur habitation pour ainsi faire d’importantes économies d’énergie tout en limitant l’émission de gaz à effet de serre.